McHale a lancé sa presse V660 chambre variable à haut rendement à l’occasion du salon Agritechnica.

John Biggins, Directeur des ventes chez McHale explique :

« Nous exportons aujourd’hui dans plus de 40 pays. Nous détenons depuis plusieurs années une bonne part du marché des combinés presse-enrubanneuse. D’autre part, notre gamme F5 de presses chambre fixe nous a permis de nous établir dans ce secteur compétitif. Le résultat est que nous avons pu cibler 50% du marché européen des presses, marché constitué principalement de presses chambre fixe et de presses-enrubanneuses, le reste comprenant les presses chambre variable ou à courroies. »

« En Irlande, sur dix presses vendues, huit sont à chambre fixe et produisent des balles de 1m25 de diamètre. Dans d’autres pays, où le climat est plus sec et où l’on produit davantage de foin et de paille, les agriculteurs préfèrent les balles de plus gros diamètre. Les diamètres les plus courants sont alors de 1m50 voire 1m65. »

En tenant compte de ces informations, l’équipe McHale s’est penchée, au cours des trois dernières années, sur la conception d’une presse à chambre variable (ou à courroies), afin de cibler l’autre moitié du marché des presses.

Il y a donc deux ans, nous avons réussi à construire, tester et exploiter quelques presses à chambre variable, d’abord dans notre usine, puis en Irlande et finalement en Nouvelle-Zélande l’hiver dernier. Cet été nous avons envoyé des modèles pré-production en Irlande, Angleterre, Écosse, Pays de Galles, Hongrie, République Tchèque, Norvège, Suède, Finlande et Japon.

La réaction a été plus que favorable et les presses ont produit des balles d’une bonne densité. Qui plus est, les utilisateurs nous ont fait part que nos machines étaient très performantes et que le rendement était élevé. »

« Certes la machine est principalement conçue pour des fourrages secs, mais elle se conduit également très bien dans les herbes courtes et humides ». Ces deux dernières années, nous avons testé la machine dans les conditions.